La Comète

La Comète, nouvel équipement culturel de la Ville de Saint-Étienne, a ouvert ses portes au public le 4 janvier 2021. Sur près de 5 000 m², ses activités se concentrent sur l'accompagnement des pratiques amateurs et émergentes du spectacle vivant : danse, théâtre, musique, cirque, etc.

Situé au 7 avenue du Président Émile Loubet, le bâtiment de la Comète a hébergé dès 1952 la Fédération Nationale des Mutilés du Travail, avant de laisser la place en 1970 à l’un des premiers Centres Dramatiques Nationaux de France : la Comédie de Saint-Étienne. En 2017, cette dernière a emménagé dans ses nouveaux locaux du quartier créatif Manufacture Cité du design. Après plus de 3 années de travaux, menés par l'équipe Vigier Architecte et Atelier 131 Architecture, le bâtiment de la Comète retrouve sa vocation culturelle et continue à faire vivre le quartier Tarentaize/Beaubrun (quartier prioritaire de la Politique de la Ville) au rythme de la création artistique.

';
Un aperçu du chantier de la Comète
 

Un lieu de vie et de création

Lieu de vie, d'échange et de partage, la Comète, et notamment son salon urbain, est ouverte à tous du lundi au samedi de 9h à 23h.

La Comète héberge cinq Cométiens, occupants permanents du 7 avenue du Président Émile Loubet :
- La Fabrique Musicale, école de musique associative,
- L’École de l'Oralité, laboratoire de partage des cultures par la sensibilisation à l’interculturalité et la pratique artistique collective,
- L'association Gaga Jazz, qui anime au quotidien le Solar, scène de jazz et restaurant,
- La spécialité Théâtre du Conservatoire Massenet,
- L'Espace Info Jeunes de la Ville de Saint-Étienne.
Par ailleurs, 4 orchestres et chorales amateurs répètent chaque semaine à la Comète et participent plus largement à la vie de l'équipement : les chœurs Les Amis réunis et Bout du monde, le Groupe Vocal Cantabile et l'ensemble symphonique Telemann.

Cinq salles de répétition sont à la disposition de tout acteur culturel, professionnel ou amateur, stéphanois ou non, à la recherche d'un espace de travail temporaire.

Deux salles de spectacle entièrement équipées peuvent, elles aussi, être mises à disposition pour l'organisation d'un spectacle ou un temps de répétition : le Panassa (650 places) et l'Usine (120 places).

La Ville de Saint-Étienne propose deux temps forts annuels de programmation, ainsi que des actions d'éducation artistique et culturelle accessibles à tous : des stages et ateliers de découverte ou d'approfondissement des pratiques artistiques du spectacle vivant, des projets de créations participatives de spectacles impliquant artistes professionnels et amateurs stéphanois, etc.

Les compagnies professionnelles conventionnées à l'émergence par la Ville de Saint-Étienne sont étroitement associées à la Comète et bénéficient de temps de résidence dédié au sein de ses espaces. D'autres compagnies, stéphanoises ou non, sont elles aussi accueillies en résidence de création à la Comète.

Le salon urbain

Le projet architectural par l’équipe Vigier Architecte et Atelier 131 Architecture

La requalification du bâtiment a été confiée à une équipe de maîtrise d’œuvre réunie autour de l'architecte Dominique Vigier. Quelques axes importants du projet architectural :

- Créer un lieu de vie : aménager un hall lumineux et accueillant, véritable creuset de l'activité, ouvrir à la lumière naturelle, créer une terrasse partagée,
- Intensifier le rapport à l'espace public : augmenter la perception de profondeur du côté du parvis, favoriser la transparence afin de rendre visible l’intérieur le jour comme la nuit,
- Renverser l'image du bâtiment : passer du noir au blanc sur la façade, signe d'ouverture et clin d’œil au passé du bâtiment,
- Faire signal : profiter de la surélévation en attique et des ouvertures inattendues sur les quatre faces du bâtiment pour créer un signal dans la ville.

La terrasse partagée


Saint-Étienne ville créative

En 2010, Saint-Étienne faisait son entrée dans le réseau des villes créatives design Unesco et devenait ainsi, dans le champ du design, la première ville française membre de ce réseau. Depuis, la démarche « design » est déployée dans toute la métropole stéphanoise et prend diverses formes : la Cité du design, la Biennale Internationale Design, mais aussi le soutien à la créativité et à l'innovation sous toutes leurs formes (industrie, services, numérique, culture...).
Le projet de la Comète, véritable pépinière pour les talents stéphanois et l’émergence culturelle, s'inscrit dans la continuité de cette politique « Saint-Étienne ville créative ».

Le projet en chiffres

  • Un investissement de 8,5 M€ HT financé par la Ville de Saint-Étienne à hauteur de 4,7 M€, par la Région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 1,8 M€, par le département de la Loire pour 1 M€ et par l'Agence nationale de rénovation urbaine pour 1 M€,
  • Une surface totale de près de 5000 m², dont 2000 m² réservés aux répétitions et à la formation,
  • 2 salles de spectacle : Le Panassa (650 places) et l'Usine (120 places),
  • 1 scène de jazz-restaurant : Le Solar (120 places),
  • 5 salles de répétition mises à disposition des acteurs culturels.